burn-out27 septembre 20217 conseils pour sortir du burn-out

https://edith-stalter-coaching.fr/wp-content/uploads/2021/09/burnout_boreout_epuisement_agen_formation-1280x772.jpg

Objectif sortir du burn-out CONSEIL N°1 : Dire stop ! S'arrêter ! S'écouter !

conseil-sortir-burn-out

Pour sortir du burn-out il faut commencer par s’arrêter de s’épuiser. Sortir de son environnement qui nous met en stress. L’arrêt de travail est bien souvent la solution pour pouvoir prendre du temps pour soi. Se reposer. S’oxygéner. Réapprendre à vivre plus lentement et en conscience.

Surtout il ne faut pas culpabiliser de s’arrêter. Ne pas se juger. Ne pas s’inquièter du regard des autres. Ni des dossiers au travail. Il faut couper ! Permettre au corps de récupérer. Permettre au cerveau de cesser avec l’alarme et baisser la vigilance.

Cette étape est plus ou moins longue selon le temps que l’on a mis à se rendre compte de son état d’épuisement. Il faut compter plusieurs mois. Elle est essentiel pour une récupération de toutes ses facultés et pour éviter la rechute. Le repos est primordial mais n’est pas la seule chose à mettre en place pour se reconstruire après un burnout.

Objectif sortir du burn-out CONSEIL N°2 : Introspection

Prendre le temps de réfléchir à soi. Pourquoi cela nous arrive à nous. Pourquoi maintenant.

Qu’y a t’il à comprendre ? En quoi ma personnalité m’a amené à vivre cette expérience ?

Dorénavant à quoi je dis oui ? A quoi je dis non ? Ce que j’aime ? Mes besoins ?

Cette phase que j’aime appeler la phase de « friche » consiste à se laisser vivre, sans planning, ni rdv, ni objectif.

Comme une chenille qui se transforme en papillon, il est important de respecter cette phase de chaos, sans vouloir précipiter la sortie au risque d’une rechute. Prendre le temps d’introspection. Comprendre et accepter sa part de responsabilité pour sortir du rôle de victime.  Réfléchir à ce qui nous fait vibrer profondément et nous met en joie. Quel est le sens que nous voulons donner à notre vie.

Dans cette étape certaines thérapies dite brèves sont très utiles. Les thérapies utilisées pour traiter le stress traumatique et les traumatismes sont très efficaces pour le burnout, comme l’EMDR ou le détachement émotionnel express que je pratique.

sortir-burn-out-conseil-agen

Objectif sortir du burn-out CONSEIL N°3 : Etre entouré.e

soutien-affectif-consil-burn-out

La première chose que l’être humain fait en cas de danger c’est de rechercher un soutien.

Comme l’enfant qui avait besoin d’aide de ses parents lorsqu’il était petit pour surmonter une peur, un danger.

Pour sortir du mode « fight or flight » il est donc important de rechercher un soutien affectif. Se reposer sur ses proches. Sur un réseau d’ami.e.

Les personnes qui se sentent isolés, incompris, ou tout simplement qui souhaitent avoir un soutien affectif neutre, peuvent se reposer sur des professionnels (psychologue, médecin du travail, coach professionnel) et/ou de nombreuses associations comme L’Burn à Bordeaux.

Objectif sortir du burn-out CONSEIL N°4 : Cultiver l'instant présent

Cultiver l’instant présent. Aussi appelé mindfulness en anglais.

Cet art de prendre conscience de ce qui est là, ici et maintenant.

Sentir l’eau ruisseler sur les mains en faisant la vaisselle. Percevoir un rayon de soleil passant au travers des volets. Humer l’odeur de la rosé du matin sur l’herbe fraichement coupée. Goûter la saveur du café dansant sur les papilles.

Au travers de nos 5 sens nous percevons le monde. Simplement. Lorsque nous sommes occupé à sentir nos poumons se remplir d’air, à observer la température du souffle qui entre et qui sort de notre nez, nous ne pouvons penser au passé (mélancolie et ressassement) ni à l’avenir (anxiété). Cet état de paix intérieur aussi appelé « Eufeeling » par Frank Kinslow est un puissant antidote à la dépression. Un espace de repos et de joie. Profitez en !

conseil-burn-out-sortir-agen

Objectif sortir du burn-out CONSEIL N°5 : Habiter son corps

habiter-corps-mind-body-conection

Habiter son corps !

Le burnout c’est quand on est à 4000 à l’heure dans sa tête. A mouliner. A penser. A ressasser. Jusqu’à l’épuisement. En déconnexion totale de ses besoins physiologiques, du ressenti de son corps et de ses émotions. Comme un traumatisme où l’on se coupe de tout pour pas souffrir et continuer à avancer.

On sait aujourd’hui que les émotions s’empreignent dans notre corps, dans les fascias, ces muscles profonds. Cette imprégnation va jusqu’à façonner notre apparence physique. Les tensions, les douleurs, les malaises et même les maladies de notre corps.

Pour se libérer des mémoires émotionnelles, pour se reconnecter à nos ressenties, il est important de pratiquer des activités physiques, sportives, manuelles, artistiques et corporelles pour habiter à nouveau notre corps.

Alors vive le théâtre, la danse, la poterie, le yoga, les massages etc tout ce qui nous permet d’être en contact avec nos ressentis physique pour encore plus de conscience, de pleine conscience là, ici et maintenant.

Objectif sortir du burn-out CONSEIL N°6 : Prendre la responsabilité de sa vie

« work harder » (travaille plus). Comme une injonction à toujours faire toujours plus. Comme si « juste être » ne pouvait pas suffire. Le syndrome de l’imposteur. Le sentiment de n’en faire jamais assez. De n’être jamais assez bien. Pas à la hauteur. Le besoin de reconnaissance qui nous mène à nous négliger. Nos besoins. Nos limites. Nos ressentis. C’est cette part de nous qui mène au burnout sans se rendre compte année après année.

Prendre la responsabilité de sa vie c’est accepter que c’est cette part de nous qui nous a poussé jusqu’à l’épuisement. Que l’environnement de l’entreprise, le style de management de notre chef.fe, n’a été qu’un catalyseur appuyant sur notre faille.

Prendre la responsabilité de sa vie c’est reconnaître notre part dans ce qui nous arrive. Cessez de blâmer les autres, le système, le capitalisme, l’entreprise, le manager. Cette prise de conscience est libératrice : si on est responsable de ce qui nous arrive alors on peut choisir n’importe quelle vie !

C’est ça le vrai « empowerment » ! Devenir maître de son destin 🙂

brunout-conseil-sortir-agen

Objectif sortir du burn-out CONSEIL N°7 : Trouver un sens à sa vie

A ce que l’on dit au 21ième siècle, les jeunes qui arrivent sur le marché du travail ont besoin de sens.

Et si tout le monde avait besoin de sens à ce qu’il fait ? A quoi servirait-il de pédaler frénétiquement sur un vélo sans fixer de cap, d’objectif à atteindre, de direction à poursuivre. Et bien pour le travail comme dans tout les aspects de notre vie, voguer sans objectif rend difficile de garder la motivation, la persévérance, l’endurance.

Sortir du burnout c’est aussi trouver ce qui fait sens pour soi. Ce qui nous met en joie. Ce qui procure des frissons. Ce qu’on ferait gratuitement juste parce que ça fait plaisir. Que c’est naturel. Que c’est facile.

Pour trouver sa voie vous pouvez rejoindre mon groupe FB avec de nombreux exercices gratuits pour s’interroger sur le pourquoi du comment.

Pour un accompagnement personnalisé, je propose des bilans de compétences pas comme les autres où l’on interroge les motivations profondes de soi pour trouver sa voie – le programme est ici. 

Enfin pour mieux comprendre les origines du burnout et son évolution dans la société, vous pouvez lire mon article détaillé sur le sujet.

conseil-sortir-burnout-agen
Share